14 février 2005

Terra incognita... Chapitre cinq

 

Première conférence, Emmanuel Halperim, plus condescendant tu meurs ! Affrontement verbal, départ précipité, heureusement Michel Azoulay, Jerusalem Post, et Pascale Zonszain, Radio shalom, sauvent l'honneur. débat musclé emprunt d'émotion. Certitudes qui s'envolent avec les bouteilles de vin décidément très discrètes…La nuit israélienne débute tard, 23 heures. Bars points de départs pour d'immenses free parties dans les bois alentours. Boîtes blindés, bars bondés ils sont jeunes et ils s'en foutent, les effets secondaires de « la Houdna ». Deux jeunes filles charmantes m'aident à définir en termes israéliens le concept de Cuba Libre...Show must go on. Chère la bière !

Diplomate au réveil, hommous qui passe mal, le Neghev pour digérer… 60 % du territoire d'Israël, des bédouins partout, et une ville Beer'Sheva. Oasis-Hôpital au milieu de nulle part, tout le monde il est beau, il est gentil surtout quand il s'agit de soigner des enfants. Partenariat de Soroka avec Gaza, mais depuis la seconde Intifada, ils sont moins gentils… a vous de choisir qui.

Mer morte et entreprise bien en vie. Association Israelo-Jordano-Palestinienne dans des produits de beauté. Rencontre avec Uri ben Hur  « futur premier ministre israélien » (sic) qui pense que le magnésium peut solutionner le problème israélo-arabe… quel programme ! sympathique au demeurant, on repart avec de quoi sauver la planète entière ( à 50 % faut pas déconner )… Marche dans le désert, rien de mieux que le désert pour profiter de la vie. Spectacle permanent couleurs ahurissantes, coucher de soleil en prime… 5 km de bonheur, Alex Marciano, 61 ans ancien para de Tsahal, en berger qui guide les moutons pas encore noirs .  Bain dans la mer morte, odeurs de souffre, des vrais cette fois ci... eau 10 fois plus salée que la Méditerranée tu flottes mais tu prends ! 15 minutes maxi sinon gare à ton…

Numéro 2, Simone S., un peu plus énervée que son mari,  venue profiter des joies des minéraux de la «Sea of Life » fuit nos débats testostéronés par la grâce d'un Arnaud très en verge. Bouffe toujours, Uri Cohen le chauffeur du car à l'instar d'Alex a lui aussi des problèmes de libido et s'est offert XXL sur son portable… un véritable fierté. Il faut dire que le monsieur klaxonne les belles jeunes filles au doux son du Chat , « Ratul » en hébreu. Une tradition qui deviendra vite un des leitmotiv des trajets en bus. Docteurs journaleux, Mister bronzés la rentrée dans le bus provoque souvent une transformation type Splendid… nous sommes tous et toutes des Gigi ou des Popeye en puissance.

Dans la nuit au loin les lumières de Jericho. Josué n'est plus là pour faire tomber les murailles, c'est Yasser qui gère la « forteresse du Jourdain » . Mais un nouveau mur va bientôt être levé par les fils de Moshe, ironie de l'histoire, les trompettes ne suffiront plus pour le faire s'écrouler… Le messie n'est pas encore arrivé.

 

Posté par vittoriogiovanni à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Terra incognita... Chapitre cinq

Nouveau commentaire